Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2019

Ecolo, manuelle et féministe.

Il y a le copain qui rit fort quand on leur raconte que des filles organisent un chantier féministe. Et les copines qui écrivent des messages de soutien quand au fait qu'on peut être féministe et aimer coudre, et même cuisiner, et qui se questionnent aussi. Et puis surtout, il y a des yeux réprobateurs, quand elle me voit cueillir du lierre pour faire la lessive. Ceux de ma mère, interrogatifs, pour comprendre à quoi ça sert d'être féministe, en 2019.



Il y a ce livre de Mona Chollet, "Chez Soi, une odyssée de l'espace domestique", qui pose si bien les mots dessus, il est en pension chez mon amie Christelle

Encore une fois, je pose ici des mots qui correspondent à mon ressenti, en aucun cas à une vérité générale, et je suis toute ouïe d'écouter vos expériences...

Alors voilà, quand j'essaie de me souvenir du début du moment où j'ai un peu mis mon badge féministe sur mon torse, je sais plus trop quand. Et puis quand c'est celui de tricoteuse, c'…

Le tricot, une pratique méditative

C'est toi qui l'a fait ? Mais ça t'as pris combien de temps ? Ohlala, mais moi, j'aurai pas la patience...


Voilà exactement pourquoi, j'avais envie de vous raconter en quelques mots ma pratique du tricot. J'aime tricoter, parce que c'est doux, c'est répétitif, c'est long, et ... ça permet de se créer de beaux habits, pile comme on l'aime et on l'imagine, dans des matières de qualité...


Récemment, j'ai retrouvé une photo datant du début des années 2000 déjà avec un tricot entre les mains. Je ne pensais pas que ça faisais aussi longtemps... Mais ma pratique a un peu végété tant que je n'avais accès qu'au stock de mes grands-mères. Qui pourtant avaient des jolies laines, mais j'ai fait une petite collection de cache-oreilles en point mousse, puis je me suis lassée, je suis passée à autre chose. Pendant mon Erasmus en Allemagne, je me souviens avoir été fascinée par des filles qui tricotaient des chaussettes pendant les cours, et…

Je me suis mise à la couture ! #1

Salut,
Tellement je suis contente de m'y être mise, vous le savez déjà sûrement tous, j'envoie des photos de chacune de mes créations à qui veut la voir !



Il y a environ un an, un an et demi que je me suis réellement mise à la couture. Je veux dire, coudre des trucs, qui ressemblent à des habits et (essayer) de les porter. Avant ça, j'avais fait quelques housses de coussins et trousses. Mais j'aime bien les habits alors du coup, la couture présente plus d'intérêt pour moi quand il s'agit d'avoir de nouveaux habits.



Alors d'abord, le bilan chiffré, en 2018, j'ai cousu :
- 3 sacs à vrac
- 7 tote bags
- 50 lingettes réutilisables
- 1 haut
- 3 jupes
- 1 robe
- 1 pantalon
- 1 veste

Puis en 2019, deux hauts, une veste, un short, une parure de bain pour bébé... et ça continue !

ça fait peu et beaucoup à la fois. Quand on compte le nombre de pièces de sa garde robe, on se rend vite compte qu'on en a trop. Tellement trop, beaucoup trop. Pour ma part, j&#…

Quelle manière de raconter l'Histoire par des histoires ? - 'Sapiens' de Harari

Bonjour lectrice, bonjour lecteur,

Je viens de finir de lire un gros pavé, dont j’ai envie de vous parler. Déjà parce que lorsque j’en ai parlé avec plusieurs d’entre vous, j’ai entendu plusieurs fois « oh, j’ai commencé mais j’ai abandonné ».


Je n’ai pas trop l’habitude de lire des best seller et souvent je suis étonnée qu’ils le soient. « Sapiens » de Harari ne déroge pas à la règle. Je ne vais pas vous faire un résumé de ce livre, son sous-titre dit le principal : Une brève histoire de l’humanité.



- Raconter l’Histoire ou raconter une histoire 

L’auteur du livre fait l’effort de raconter l’humanité depuis le début de l’homo sapiens. Il trace ensuite à travers les temps par le prisme de révolutions jusqu’à donner des pistes de scénarii du futur. Je ne sais pas si vous vous souvenez de vos cours d’histoire, je ne sais pas si vous avez été passionnés par eux ou au contraire non. Mais je garde pour ma part le souvenir, de cours, un peu comme les maths, très objectifs, de faits racontés…

La tarte aux fraises toute simple

La tarte aux fraises, c'est typiquement le dessert de pâtisserie ou de resto que j'adore mais que je n'avais jamais fait. Et du coup, ma passion des tartes (au citron, à la rhubarbe ou même aux poireaux et fourme) a repris le dessus, et je suis sortie de ma zone de confort habituelle : j'ai testé une nouvelle recette (oui, on dirait pas mais ce n'est pas si courant!).




Finalement, quand une recette me plait, je la fais et refais. Peut-être avec des petites variantes, mais globalement, ça change pas beaucoup beaucoup. Genre ma période tarte au citron, c'était sans surprise, à peu près chaque weekend !

Donc bref, j'ai préparé une petite tarte bien appréciée, donc je vous partage la recette ici.

Dans cette tarte il y a trois éléments, n'ayez pas peur, ça va bien se passer.Et finalement, le plus long reste d'aligner les fraises bien joliment ! Et puis les différents éléments peuvent être préparés la veille et assemblés au dernier moment (pour pas que les…

Les femmes, des hommes comme les autres ?

Quel meilleur jour qu'aujourd'hui pour parler de ça ? Le 8 mars. D'abord, tout d'abord, non, ce n'est pas la journée d'la femme. C'est la journée de lutte pour le droit des femmes. Je suis grave opportuniste, je veux faire exploser les clics! (Je me donne des deads line pour arrêter de repousser l'écriture de ce qui me trotte dans la tête). (Il y a deux jours, le 6 nous étions aussi jour de nouvelle lune, l'occasion idéale pour attaquer de nouveaux projet ?)

Voilà maintenant des mois que je réfléchis à la tournure de ce texte. A me demander un milliard de trucs. J'aurai bien aimé vous partager ce que j'avais compris, bam, comment ça s'articule dans ma tête, mais globalement, ça marche pas encore comme ça. Alors je pose mes interrogations existentielles ici et je serai ravie d'en discuter avec vous!





Je suis féministe. Passé les blagues lourdes et les regards d'incompréhension de l'entourage proche ou lointain, ça se passe bien. …

Pancake au levain naturel

Bonjour bonjour !
Une nouvelle recette aujourd'hui, du genre petit déjeuner parfait ! La pâte à pancake pourrait même être préparée la veille pour pouvoir les mettre à cuire direct le matin, pour se lever du bon pied. Sinon, c'est parfait de la préparer au levé, et de les faire cuire pour le brunch.
Dans tous les cas, un minimum de 30 minutes de repos est nécessaire.


Mais de quoi parle-t-on ? Mais des fameux pancakes, stars d'instagram, de nos petits-dej du dimanche. Ils sont parfaits autant l'hiver (avant le ski de fond), qu'au printemps, avec des copains pour le brunch (et là vous pouvez multiplier les quantités!).


Les ingrédients :  - 2 oeufs
- 300 g de farine (environ) T 80
- environ 1/2 l de lait entier (ajuster la quantité selon la texture souhaitée!)
- 2 cuil à soupe de sucre
- 2 cuil à soupe d'huile d'olive
- 2 cuil à soupe de levain actif (plutôt épais)
- 1 pincée de sel
> facultatif : 1/2 sachet de levure, si vous flippez que le levain ne vous …

Pickles d'oignon rouges - Une merveille !

Salut,
Une recette simple et tout simplement parfaite aujourd'hui. En fait, je ne vous partage que des recettes que j'adore, alors c'est facile mais bon.


J'ai découvert cette semaine la chaine youtube "The Good Eatings", d'une suédoise (qui parle un anglais parfaitement compréhensible!) tout à fait inspirante ! Elle est vegan, comme cette recette... Mais c'est un condiment, qui ira avec absolument toutes vos recettes et qui donne un côté hyper chic à vos plats, juste par le côté visuel.
Je vous traduit la recette, et vous propose mes adaptations et inspirations de recettes pour l'utiliser.
(Ok, c'est un prétexte pour vous montrer la beauté absolue de mes bocaux roses flash!!)







Ingrédients :  - 2 gros oignons rouges
- 250 ml de vinaigre de cidre
- 2 cuil à café de sirop d'érable (ou de miel)
- 1 cuil. à café rase de sel fin
- 10 grains de poivre
- 1 gousse d'ail

Là, vous vous dites que les ingrédients ne vont pas vraiment ensemble ? Si, …

Bruxelles - marcher dans mes souvenirs

Bonjour toi, Il y a quelques jours, à la faveur d'un déplacement, je suis retournée à Bruxelles. J'ai habité quatre mois dans cette ville, du côté de Saint-Gilles.



Ce que l'on connait de Bruxelles en tant que touriste est une petite partie de l'agglomération finalement, et c'est plutôt dans un quartier résidentiel que j'habitais. J'ai aimé plus que tout habiter là, dans la coloc avec les filles, et dans ce coin de Bruxelles familial et vivant à la fois. L'atmosphère de l'endroit et les personnes rencontrées m'ont donné envie de rester. Ce n'était pas dans les projets, mais c'est la seule ville de mes années d'études où je me suis vue vivre en vrai.



Bruxelles, c'est une capitale européenne qui a vraiment réussi à ne pas se musée-ifier. Le centre, évidemment, avec sa grand place, est souvent un peu bondé de touristes mais les quartiers pourtant proches du centre, sont vraiment habités de "vrais habitants". Par là je ne v…