Accéder au contenu principal

Lire

Lire, c'est un rituel à toutes les heures du jour et à toutes les saisons de l'année.

Je lis beaucoup, en tout cas j'essaie, pas seulement des livres de fac, ni des magazines. J'essaie de varier pour me laisser surprendre à chaque fois.
La plupart des livres que j'achète sont parfois neufs : des valeurs sûres, ou des cadeaux. Mais le plus souvent, ce que j'aime, c'est aller chiner des livres, les choisir au hasard sur l'étal des bouquinistes, dans les brocantes, ou les Emmaüs. Le prix est si bas qu'on peut se permettre de ne pas choisir, mais de laisser le livre nous choisir. C'est parfois des bonnes surprises, parfois moins bonnes. Mais j'aime aussi imaginer la-les première-s vie-s du livre que j'ai entre les mains.
A Clermont comme à Bruxelles, il y a des bookbox. Elles permettent de donner et prendre des livres gratuitement, dans des lieux identifiés, c'est souvent des pépites. J'adore ces lieux où les curieux savent d'arrêter.
J'essaie de vous faire partager mes coups de cœur en matière de lecture dans mon blog. Mais écrire sur l'écriture des autres et sur mon expérience de lectrice est encore difficile pour moi.

Morceaux choisis...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

- Un sac d'été -

A l'assaut de ma machine à coudre !
Depuis que j'ai envie de coudre je me suis lancée dans quelques trousses, pour offrir c'est toujours une bonne idée, mais finalement, je n'avais encore rien cousu pour moi, de portable. Je me suis donc donné un petit défi : coudre un sac à (presque) zéro frais.


L'illumination crée la compréhension, la compréhension crée l'amour, l'amour crée la patience, la patience crée l'unité. J.H. Clarke
Le recyclage comme matière première
Après être allée à la recherche de vieux jeans et dévalisé les placards de toute la famille, c'est parti !
On coupe des grands rectangles dans les jambes. (et on garde les poches de jeans, pour d'autres projets, il y a tellement à faire avec!).
Avec les grands rectangles, on coud un patchwork de jeans de couleur (...degré de délavage, style des jeans en question) différents. A ce stade, vous pouvez faire presque n'importe quoi. Sac, trousse, ou même jupe ou éléments décoratifs.


Créer u…

- Green cake -

Pour les apéros d'été, toutes les idées sont bonnes à prendre ! Et j'ai fait une expérience, plutôt bien réussie que j'ai envie de partager aujourd'hui.



Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai eu la subite envie de faire un cake vert à la vue de feuilles de blettes.  En plus d'être très bon, c'était très joli ! (Mais ça ne goûte pas du tout la blette ou la verdure une fois sortie du four!). On croirait vraiment à un colorant puissant, mais rien de plus naturel.

Faut toujours faire attention à ce qu'on mange ! Le manger, c'est beaucoup plus que du manger, c'est de l'amour.Jean-Marie Gourio


Temps de préparation : 15 minutes
Cuisson : 180°C - 40 minutes (jusqu'à ce que la pointe du couteau ressorte sèche après avoir piqué le cake).
Les ingrédients 
- Les feuilles de 3/4 côtes de blettes
- un yaourt (ici fait maison!)
- 3 oeufs
- 3/4 du pot de yaourt d'huile d'olives
- 3 pots de farine
- un sachet de levure 
- 1 oignon
- 1 fromage de chèvre frais
- toma…

S'organiser simplement, devenir efficace

Aujourd'hui, on va parler organisation. Simple, efficace, pour accélérer mais aussi ralentir le temps. Pour recentrer sur l'important.


“La raison d'être d'une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.”Peter Drucker 

Mon côté OldSchool est toujours là, bien présent. J'ai toujours aimé les carnets et procrastiner (plein d'autres choses aussi, on en parle ici et ).
[ENGLISH FEEDBACK AT THE END]

J'ai choisi un carnet ligné (assorti à mon sac à main), un feutre noir, quelques post-it (jolis, en kraft). Il ne vous faut rien de plus qu'un peu d'organisation.

Ce que je fais depuis le début de l'année (scolaire) s'appelle Bullet Journal pour les professionnels. Moi c'est mon agenda, le carnet qui me suit partout.

Dedans, il y a quoi ?
Alors, ça c'est comme on veut. J'ai décidé de ne pas créer les pages que tout le monde fait, mais les miennes. Celles que j'utilise, celles dont j'ai besoin.