Accéder au contenu principal

Lire

Lire, c'est un rituel à toutes les heures du jour et à toutes les saisons de l'année.

Je lis beaucoup, en tout cas j'essaie, pas seulement des livres de fac, ni des magazines. J'essaie de varier pour me laisser surprendre à chaque fois.
La plupart des livres que j'achète sont parfois neufs : des valeurs sûres, ou des cadeaux. Mais le plus souvent, ce que j'aime, c'est aller chiner des livres, les choisir au hasard sur l'étal des bouquinistes, dans les brocantes, ou les Emmaüs. Le prix est si bas qu'on peut se permettre de ne pas choisir, mais de laisser le livre nous choisir. C'est parfois des bonnes surprises, parfois moins bonnes. Mais j'aime aussi imaginer la-les première-s vie-s du livre que j'ai entre les mains.
A Clermont comme à Bruxelles, il y a des bookbox. Elles permettent de donner et prendre des livres gratuitement, dans des lieux identifiés, c'est souvent des pépites. J'adore ces lieux où les curieux savent d'arrêter.
J'essaie de vous faire partager mes coups de cœur en matière de lecture dans mon blog. Mais écrire sur l'écriture des autres et sur mon expérience de lectrice est encore difficile pour moi.

Morceaux choisis...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tricot - Petits pulls bébé

Aujourd'hui, on reprend le chemin du bricolage, et on parle tricot ! Vous vous êtes déjà demandé quoi offrir à ces petits bébés gâtés ? Ou alors comment trouver le petit cadeau qui fait plaisir à leurs parents? Moi aussi. Et donc, j'ai décidé de faire moi même des petits cadeaux.



Des petits pulls pour accueillir des petits bébés, des petits cadeaux pour tenir les bébés au chaud cet hiver. (oui, tout est petit) J'ai réalisé un bon nombre d'écharpes avant de me lancer dans des tricots plus élaborés, avec ce gilet et les chaussons de lutin l'hiver dernier. Ces pulls sont donc mon troisième défi tricot, et j'ai encore plein d'idées.
“Il paraît qu’il faut trois moutons pour faire un pull-over... et moi qui croyais qu’ils ne savaient pas tricoter.” - Bob Ralph
La technique Vous avez l'impression que c'est compliqué de tricoter ? Eh non, pas du tout ! J'ai choisi le modèle gratuit et simple de chez Phildar, que vous retrouvez là. Comme la laine est beau…

Rando d'été #4 - le vignoble de Cerdon

Eh, tu crois que l'été c'est fini, c'est la rentrée, on n'en parle plus ? Mais nooon !
Bon, d'accord, je le croyais aussi avec ce temps plus que maussade. Mais finalement, une petite éclaircie le dimanche nous a permis d'aller nous aérer et presque prendre des couleurs dans les vignes.

“Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.” François Rabelais

Je t'avoue que je pensais vraiment que les coteaux du Cerdon allaient être remplis de hordes de vendangeurs ... Mais on dirait que c'est un job du siècle dernier ! Des machines montées sur chenilles ramassent le raisin de la plupart des vignes dans le Cerdon.


C'est où ?  Cerdon est un petit village au cœur du Département de l'Ain. Dans une vallée plutôt enclavée, on trouve donc au fond de la vallée, au bord du ruisseau, le petit et plutôt joli village. Et sur les pentes (parfois vraiment escarpées), ce sont les vignes, qui produisent le raisin pour le vin pétillant rosé du Cerdon. Je…

Rando d'été #3 - En Haute-Chartreuse

Pour cette troisième rando d'été je vous emmène en Chartreuse. Nous allons sur le plateau au dessus de Saint Pierre d'Entremont. Une rando de 21km, +700 dénivelé positif, loin des voitures, loin du reste, plus proche du soleil.

Tu as loupé les deux premières ? Viens faire le plein de ciel bleu en Franche-Comté et en Haute-Savoie.


“La liberté ignore les serrures du temps et de l'espace. Pour traverser les murs, il suffit d'ouvrir les portes, ouvrir les ailes, ouvrir les rêves.”
Jacques Savoie - Marco Polo ou le livre des merveilles

Nous avons posé notre voiture sur le petit parking d'un des derniers hameaux à flanc de montagne. Au terme de près de deux heures de montée (même pas mal !), on arrive dans une combe avec ce chalet, cette maison d'alpage.  Je ne sais pas si c'est la montée qui m'a éprouvée ou alors juste la passion des maisons posées au milieu de tels grands espaces, mais je me serai bien installée là, sur le champ. Genre : je ne fais pas un pas…