Accéder au contenu principal

Escapade Bretonne - Côtes du Nord et Ile de Bréhat

Du bleu, du vert, des nuages (mais jolis) (et pour pas vous dépayser de la météo de ces jours ci).
C'était en mai, et c'était bien. La Bretagne.
La semaine à trois pont, c'est un peu la semaine des trois jeudis (expression datant de quand le jeudi les élèves ne travaillaient pas, ne me remerciez pas pour toute cette modernité!).
La Saint-Glinglin, tout ça, on l'attend pas, et bam en mai 2018, ça arrive.



Donc on a profité de ces quelques jours pour aller passer un peu de temps dans un de nos endroits favoris de tous les temps : la Bretagne. Plus précisément, encore cette fois ci, dans les Côtes d'Armor, un peu au nord de la Baie de Saint-Brieuc : à Ploubalzanec et sur l'Ile de Bréhat.

La Bretagne, la semaine des grands refroidissements de température : quelle bonne idée ! Le tout associé à de rares rayons de soleil et de (moins rares) fins crachins bretons : joie totale.
Mais heureusement, notre journée passée à vélo sur l'Ile de Bréhat nous avons été épargnés par la pluie.

Je n'ai plus qu'une chose à vous dire avant de vous montrer les photos de ces endroits sublimes : c'est sublime. (encore une fois, ne me remerciez pas, c'est gratuit comme info !)

Non, plus précisément, pour les infos pratiques :

Nous avons dormi au camping municipal du Rohou (commune de Ploubalzanec),  moins de 15 € la nuit et vue sur la mer depuis ta tente. (ou alors, des petits mobilhome aussi), c'est un bon plan !
Ce camping très sympathique à en plus l'avantage d'être situé à 10 minutes à pieds de l'embarcadère pour Bréhat.

Quand l'horizon ressemble à ça, alors la mer n'est pas loin... Impatience totale !






Les derniers rayons du soleil ...




Les fleurs sont tellement partout ! Et après la pluie, l'odeur de la terre humide, des fleurs partout, c'était superbe ! Mais non, les blogs ne partagent pas d'odeurs... (désolée, vraiment, parce que c'était parfait!)






L'entrée mignonne du camping parfait !

Une journée sur l'Ile de Bréhat, à vélo !

Pour aller sur l'Ile de Bréhat, il y a un bateau, environ 15 minutes, plusieurs départs et retours par jour, la visite se fait très bien en un jour, quoique j'imagine beaucoup la douceur de passer quelques jours sur cette Ile sans voitures. Le bateau coûte dix euros par adulte, aller retour, et c'est quand même mieux qu'un bus.

Le petit plus de l'Ile de Bréhat : se lever tôt et prendre le bateau de 8h15, et profiter de deux heures où l'Ile est vide de touristes (même si après, nous n'avons pas été submergés de foule!).




C'est des fleurs joliment nommées Arômes, qui poussent chez le commun des mortels plutôt comme ornement d'intérieur, et là, elles sont énormes, et plantées à l'extérieur, c'est impressionnant ! Tous les petits chemins sentent des odeurs folles de fleurs...













Nous avons loué ces (beaucoup trop) jolis vélos pour la modique somme de 13 euros par vélo pour la journée. ça nous a permis, en une journée, de tester à peu près toutes les routes et les chemins de l'Ile. C'était parfait.
J'ai été vraiment très agréablement surprise, lorsqu'à la location, on ne nous a pas donné de cadenas, et que dans les parkings à vélo, les gens laissent vélo voir même sac à dos pour aller crapahuter plus loin, vers le phare par exemple. On se sent totalement en confiance, et comme il n'y a pas de voiture, il n'y a pas de bruits de moteurs, et pas de dangers (à part les mouettes et les piétons) sur la route ! Un bel endroit pour s'initier à la conduite de vélo sur route ;)

En petit au milieu ? C'est moi ! J'ai même pas osé mettre les pieds dans l'eau !...



Partout, les points de vue sont dingues, on arrive invariablement sur la mer : elle est parfois même à droite et à gauche de la route, tout est déchiré, découpé, avec de mini îlots plus ou moins nombreux si la marée est haute ou basse.



On a ensuite repris le bateau, après une journée sans une goutte de pluie, elle s'est abattue sur l'ile, dès lors que nous étions à l'abri dans le bateau !

Vous pouvez découvrir ici la très belle baie de Saint-Brieuc, lire 'Du Vent dans les Rêves', lecture tout à fait adaptée à la situation géographique.
Et comme d'habitude, toutes mes balades photographiées sont par là : belle lecture !

Et sur Pinterest, c'est par ici.



Commentaires

  1. Rectification ... On dit la semaine des 4 jeudis ;)

    RépondreSupprimer
  2. Quel bel endroit pour des vacances !

    RépondreSupprimer
  3. Tes photos font honneur à l'ile aux fleurs ! Si belle escapade escarpée !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La meilleure tarte au citron [du monde]

Si nous nous sommes vus ces derniers mois, tu as forcément goûté ma tarte au citron (je n'ai fait que cette recette en dessert depuis la fin de l'hiver).
L'avantage de la tarte au citron, c'est qu'il n'y a pas de saison pour en manger : elle est parfaite toute l'année ! Le citron, c'est la fraicheur en été, et l'été en hiver : je ne m'en lasse pas dans mille et une recette !

Cette recette, c'est celle de ma maman, adaptée à ma sauce, mais pour une fois, je suis une recette (presque) et de manière (à peu près) précise! Vous pouvez lui rajouter une meringue à l'italienne (molle et cuite au chalumeau / grill sur l'appareil au citron) ou plein de petites meringues françaises (cuites au four et rajoutées après sur la tarte), mais je préfère quand elle est toute simple : une pâte, une crème au citron et hop : roulez jeunesse ! (#modernitédesexpressions)
Les ingrédients  Pour la pâte :  - 100 g de farine complète ou semi-complète - 50 g de …

Le pain au levain

Depuis quatre mois maintenant, on ne va (presque) plus à la boulangerie. Et c'est trop bien, c'est une expérience folle, je fabrique mon pain au levain au quotidien !

Un sachet de farine, de l’eau, pour nourrir le levain, puis faire le pain. C’est un apprentissage de la patience de faire du pain. Des ingrédients tous simples et finalement : du pain (parfois joli).
Le pain c’est aussi comprendre l’expression « le sel de la vie », un jour on l’oublie et on comprend que cette pincée de sel, c’est toute la différence, ça affirme le goût, ça donne un relief différent à la cuisine. Que pas grand-chose suffit à passer de pas mal à génial.
Finalement, tout se passe quand on a le dos tourné : il gonfle. Et puis dans le four, dans sa cocotte, tout se concrétise là. On enfourne, c’est encore un pâton tout blanc et fariné qui se trouve là, on ressort une belle miche brune ou dorée : une odeur chatouille le nez, un parfum de biscuit, de noisette qui remplit la maison.
Et la croûte, qui c…

Apprendre à broder sans modèle

Hello vous !
Petit moment créatif en perspective, asseyez vous confortablement. (prenez un thé?)
Ces derniers temps, j'ai un bon mojo de couture, tricot, ... Et même l'envie de la broderie est revenue.
La dernière fois que j'ai brodé, je me suis lancée sur un tee shirt en jersey super souple et donc très difficile à broder. Et je me suis découragée.



Mais il y a quelques temps, je suis passée à Emmaüs, et j'ai trouvé plein de fils DMC (marque emblématique de fils à broder), pour 1 euro les trois petites bobines. Donc j'ai pris plusieurs bleus, verts, bordeaux et un fil couleur crème. J'ai envie de plein de couleurs d'automne.
Avec la broderie, le matériel de base n'est pas très cher, mais il existe tellement de possibilités de couleurs de compositions... Qu'on a sans cesse envie de racheter de nouvelles couleurs ! Et pour ça Emmaüs ou directement chez DMC, c'est super !



Alors pour cette nouvelle petite composition de broderie, j'avais envie …