Accéder au contenu principal

Lire un classique - La Terre de Zola

Aujourd'hui on se retrouve pour parler lecture. Lecture du soir et du matin, pendant les quelques semaines qu'ont duré la lecture de La Terre de Zola.

“La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre.” 

Sitting Bull

Merci Lucile, tu m'as donné envie de replonger dans un classique. Ces auteurs qu'on ne lit qu'au lycée et qui restent à la bibliothèque ensuite. 


La Terre, c'est la fin du 19ème siècle, dans la Beauce, le bassin parisien. On suit dans l'histoire, les habitants d'un petit village, au cours de leur vie, du partage des terres, au rythme de saisons et des fêtes de saisons. Un portrait de cet endroit et des familles qui y vivent.

Aujourd'hui, c'est une des plaines céréalières les plus productives du monde. On en dit que c'est une plaine qui est sur le déclin par manque de fumure animale, de soin des sols qui s'épuisent. 

Et la Beauce dans la Terre ? C'est une plaine déjà céréalière mais pas seulement, avec une population agricole nombreuse, avec des fermes complètes, céréale, potager, vignes, moutons... 

On suit, avec la fluide et détaillée écriture de Zola, cette société rurale d'un autre temps, mais finalement pas si lointaine. Le temps long de l'histoire est particulièrement savoureux, et cruel à la fois. On s'arrête au fil des saisons dans la vie des gens. On les voit grandir, évoluer, parfois pour le meilleur d'autres fois pour le pire. 
J'ai adoré lire ce bel ouvrage, parce qu'il m'a permis de comprendre le monde d'aujourd'hui. La Beauce était déjà, à cette époque, est inquiète des transformations de l'agriculture, et de la baisse des rendements. Comme aujourd'hui en somme. 



Alors ça m'a donné envie de lire d'autres classiques, pour le plaisir de la lecture et pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Je me rend de plus en plus compte de la richesse de l'Histoire comme clé de lecture des événements de l'actualité et du monde. Alors qu'on traite toujours l'actu à chaud, les livres comme celui là sont vraiment chouettes pour mieux comprendre et changer le monde !

On parle aussi ici, dans le livre de Cyril Dion du monde d'aujourd'hui, vous l'avez lu ? 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tricot - Petits pulls bébé

Aujourd'hui, on reprend le chemin du bricolage, et on parle tricot ! Vous vous êtes déjà demandé quoi offrir à ces petits bébés gâtés ? Ou alors comment trouver le petit cadeau qui fait plaisir à leurs parents? Moi aussi. Et donc, j'ai décidé de faire moi même des petits cadeaux.



Des petits pulls pour accueillir des petits bébés, des petits cadeaux pour tenir les bébés au chaud cet hiver. (oui, tout est petit) J'ai réalisé un bon nombre d'écharpes avant de me lancer dans des tricots plus élaborés, avec ce gilet et les chaussons de lutin l'hiver dernier. Ces pulls sont donc mon troisième défi tricot, et j'ai encore plein d'idées.
“Il paraît qu’il faut trois moutons pour faire un pull-over... et moi qui croyais qu’ils ne savaient pas tricoter.” - Bob Ralph
La technique Vous avez l'impression que c'est compliqué de tricoter ? Eh non, pas du tout ! J'ai choisi le modèle gratuit et simple de chez Phildar, que vous retrouvez là. Comme la laine est beau…

Rando d'été #1 - Le Haut Doubs

Fin de l'été ? Mais encore du soleil ! C'est le début d'une petite série de promenades-nature, de verdure ...
La première se déroule dans le Haut Doubs, pour nos vacances de l'été dernier que je n'ai jamais pris le temps de partager ici mes images.  En voici un petit extrait. 
“Je suis comme un océan transformé en lac et qui aurait la nostalgie de ses marées, de ses vagues et de ses tempêtes.” Geneviève Dormann

Les promenades ont commencé au dessus du Lac de Remoray et Saint-Point. On s'est aussi baigné dedans, petit moment de joie une fois qu'on a enfin réussi à rentrer dans l'eau !











Le fort Saint-Antoine est un ancien fort Vauban qui a été superbement reconverti. Après les activités militaires, le visionnaire Marcel Petite a acheté ces forts pour faire affiner les meules de Comté. Aujourd'hui, c'est plus de 100 000 meules qui sont affinées entre 10 et 20 mois pour la plupart, dans l'enceinte du fort.
La température fraiche était bien appréci…

Rando d'été #4 - le vignoble de Cerdon

Eh, tu crois que l'été c'est fini, c'est la rentrée, on n'en parle plus ? Mais nooon !
Bon, d'accord, je le croyais aussi avec ce temps plus que maussade. Mais finalement, une petite éclaircie le dimanche nous a permis d'aller nous aérer et presque prendre des couleurs dans les vignes.

“Le jus de la vigne clarifie l'esprit et l'entendement.” François Rabelais

Je t'avoue que je pensais vraiment que les coteaux du Cerdon allaient être remplis de hordes de vendangeurs ... Mais on dirait que c'est un job du siècle dernier ! Des machines montées sur chenilles ramassent le raisin de la plupart des vignes dans le Cerdon.


C'est où ?  Cerdon est un petit village au cœur du Département de l'Ain. Dans une vallée plutôt enclavée, on trouve donc au fond de la vallée, au bord du ruisseau, le petit et plutôt joli village. Et sur les pentes (parfois vraiment escarpées), ce sont les vignes, qui produisent le raisin pour le vin pétillant rosé du Cerdon. Je…