Accéder au contenu principal

- Homemade - Chaussons de lutin

Bonjour bonjour,

On se retrouve pour un nouveau tricot aujourd’hui. Pour moi les chaussons c’est un must have de l’hiver, doux et chaud, une vraie bouillote sur les pieds. Donc j’en ai toujours une paire où que j’aille. Donc j’ai vite fait des jaloux.

“C'est lorsque vous avez chaussé vos pantoufles que vous rêvez d'aventure. En pleine aventure, vous avez la nostalgie de vos pantoufles. ” Thornton Wilder 

Je n’avais pas le modèle exact de mes chaussons, et j’avais envie de créer un nouveau modèle. Mais je me rends bien compte que ma technique ne me permet pas de bricoler un modèle.



Donc quand je me suis mis en tête d’en tricoter deux paires, j’étais à la recherche d’un modèle sur internet. En en discutant avec les tricoteuses que je connais (mes mamies !), nous avons trouvé un joli modèle de chaussons un peu comme des petits chaussons de lutin.

Je me suis donc lancée. J'ai tricoté deux paires de chaussons pour les amoureux !
C'est des chaussons à base de 8 carrés tricotés au point mousse. On assemble ces carrés et ça donne des petits chaussons comme vous pouvez le voir sur les photos. Ma mamie m’a crocheté les petits lacets pour différencier les chaussons et les finir.


Pour permettre de marcher longtemps, sans user la laine, j’ai cousu des semelles en jean. C’est là qu’il va falloir que je m’améliore, c’est pas encore vraiment magnifique. Mais ça permet aussi de mieux isoler le pied du froid du sol.  


J’ai vu certains modèles sur internet des carrés aux couleurs contrastés, permettant aussi d’utiliser les chutes de laine, et de mieux distinguer le montage. J’ai  choisi d’utiliser un fil bordeaux et un fil vert sapin, un peu en mode Noël, et pensant aussi qu’ils allaient plaire aux lutins concernés !



Si vous voulez les vôtres, n’hésitez pas à me contacter ! Toutes les couleurs sont permises !

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Grand Ouest - Balade entre les Sables d'Olonne et le Marais Poitevin

Une balade ensoleillée au cœur de ce gris et long mois de janvier, quoi de mieux ?
Nous avons passé quelques jours dans le Grand-Ouest, entre Bretagne et Poitou. Et a défaut de vous proposer un article sur les dix meilleures manières de tailler le thuya et que faire des déchets de débroussaillage - Coucou Mathilde et Maxime! - voici un petit album de photos des Sables d'Olonne, qui n'étaient pas du tout ainsi dans mes souvenirs, et du marais poitevin. Deux jours de beau soleil, de vent frais et de joues rougies d'avoir marché pendant des heures le long des canaux ou au bord de l'océan.
Les Sables d'Olonne 






Envoyer ce genre de photo aux gens qui travaillent le 4 janvier, c'est vraiment ma passion. 
La vraie aventure de cette journée aux Sables d'Olonnes, c'était ce phoque. J'avoue que ma première - bizarre - pensée quand j'ai vu les gens attroupés en rond sur le bord de la plage sous la chapelle, je me suis demandée s'ils étaient pas en train…

Broder féministe

Antinomie : nom féminin : contradiction, opposition totale.
Broder féministe, une figure de style impossible ? 
L'activité d'aiguille, la broderie semblerait totalement has been pour qui regarde ça de l'extérieur. Quoique les broderies de fleurs sur jean reviendrai à la mode, mais jusqu'à broder soi-même sur un tissus, tendu sur un tambour (cercle de bois), quelle idée ?

La broderie c'est un truc de mamie. Sûrement encore plus que le tricot ou la couture (existe-t-il une hiérarchie de l'activité mamiesque?).  Et puis en fait, en fouillant un peu les internet, on trouve vite des filles (oui, oui, quand même) qui font des broderies super modernes. Remballe le point de croix à mamie. On n'est plus là dedans.
Meufs, la page féministe de buzzfeed a proposé il y a quelques jours une sélection de filles qui brodaient des motifs inspirants sur instagram. J'ai été voir. Et comme j'avais envie de m'initier à la broderie depuis quelques temps, c'était …

Apprendre à broder sans modèle

Hello vous !
Petit moment créatif en perspective, asseyez vous confortablement. (prenez un thé?)
Ces derniers temps, j'ai un bon mojo de couture, tricot, ... Et même l'envie de la broderie est revenue.
La dernière fois que j'ai brodé, je me suis lancée sur un tee shirt en jersey super souple et donc très difficile à broder. Et je me suis découragée.



Mais il y a quelques temps, je suis passée à Emmaüs, et j'ai trouvé plein de fils DMC (marque emblématique de fils à broder), pour 1 euro les trois petites bobines. Donc j'ai pris plusieurs bleus, verts, bordeaux et un fil couleur crème. J'ai envie de plein de couleurs d'automne.
Avec la broderie, le matériel de base n'est pas très cher, mais il existe tellement de possibilités de couleurs de compositions... Qu'on a sans cesse envie de racheter de nouvelles couleurs ! Et pour ça Emmaüs ou directement chez DMC, c'est super !



Alors pour cette nouvelle petite composition de broderie, j'avais envie …