Accéder au contenu principal

Broder féministe

Antinomie : nom féminin : contradiction, opposition totale.
Broder féministe, une figure de style impossible ? 

L'activité d'aiguille, la broderie semblerait totalement has been pour qui regarde ça de l'extérieur. Quoique les broderies de fleurs sur jean reviendrai à la mode, mais jusqu'à broder soi-même sur un tissus, tendu sur un tambour (cercle de bois), quelle idée ?

La broderie c'est un truc de mamie. Sûrement encore plus que le tricot ou la couture (existe-t-il une hiérarchie de l'activité mamiesque?). 
Et puis en fait, en fouillant un peu les internet, on trouve vite des filles (oui, oui, quand même) qui font des broderies super modernes. Remballe le point de croix à mamie. On n'est plus là dedans.

Meufs, la page féministe de buzzfeed a proposé il y a quelques jours une sélection de filles qui brodaient des motifs inspirants sur instagram. J'ai été voir. Et comme j'avais envie de m'initier à la broderie depuis quelques temps, c'était la goutte d'eau qui a enclenché le truc. 

Alors je me suis mise à regarder plein de vidéo tuto sur youtube, ça ne semblait pas si compliqué que ça. 
Par contre autant, j'aime les broderies green, autant les fleurettes cucul rose fushia-pâle-nude-pivoine ça ne m'enchante guère. L'idée de broder des messages féministes ne vient donc pas de moi. Et on voit beaucoup en magasin des tee-shirts à message féministe ces derniers temps. Alors là, histoire de me lancer, j'ai écris le premier truc qui me venait à l'esprit, sans trop réfléchir. 
Et comme sur mes notes de réunion je dessine tout le temps des feuillages, des bannières, des trucs du monde "bullet journal", là je me suis mise à dessiner ce que je sais faire... et à le broder.  

Donc j'ai fouillé dans mon stock à bazar et j'ai trouvé sans trop de difficulté un achat de ces derniers mois quand je m'étais dit "un jour, j'aimerai bien broder". 


Matériel pour une première broderie 

- Un tambour à broder
- Un torchon un peu épais (pour se lancer, ensuite des toiles de lin ou de coton, ou de la toile Aïcha)
- Du fil de coton (on dirait que le stock peut vite devenir exponentiel avec les couleurs variées!)
- Une aiguille à broder
- Une paire de ciseaux
- Un crayon pour tracer son motif (ici, crayon papier)

Pour cette première, je ne me suis pas trop compliqué la vie, j'ai fait quelques sortes de points que j'avais vu en vidéo, mais ce n'est pas tant la technicité de l'ouvrage qui m'intéresse. J'ai mille envies qui germent, et envie que ça reste des choses qu'on a envie d'afficher dans la maison, pas des broderies sur les habits à priori, ni des broderies qui resteront au fond d'un placard (comme trop souvent mes tricots).
Donc j'ai envie de broder pour offrir, aux bébés qui arrivent, à mes copines, ... 

Aussi, ceux qui me connaissent, savent que je ne peux pas m'empêcher de griffonner les marges de mes cahiers, de dessiner toutes sortes de mandalas sur n'importe quel morceau de papier. Alors je m'essaierai bien à ça. Des broderies abstraites, éventuellement en ton sur ton avec le tissus de trame, je trouve ça super élégant. 
Maintenant, il faut que je résiste à broder l'ensemble de mes fringues, parce que j'aurai plus envie de les porter, et ce n'est pas mon style, mais en même temps, il y a tellement de possibilités.

On verra !

En tout cas, c'est une belle alternative au tricot, devant une série le soir. Ou mieux encore, en écoutant un podcast. Parce que finalement, il faut regarder ce qu'on fait, donc regarder la broderie et la série en même temps c'est un peu chaud. Et puis les podcasts fleurissent de toutes parts, donc j'en découvre des tops en ce moment. Dites-moi si ça vous intéresse que je vous en parle !



Ce que j'aime particulièrement ? 

La broderie ne demande pas forcément un lourd investissement financier de base comme ça peut être le cas pour le tricot (pour un joli pull compter le modèle et une laine de qualité moyenne ou bonne, on se retrouve vite à plusieurs dizaines d'euros).
Les possibilités sont immenses : décors, couleurs, formes, tailles, supports... Tout est possible, et encore une fois ça permet de faire des cadeaux personnalisés et originaux.




Les prochains projets broderie ? 

Des petites choses pour la maison, des petits cadeaux, des tee-shirts à message pour les copines, broder les jolis mots de la vie. Wait and see. Et aussi, je crois qu'il faudrait que je trouve comment ranger mes fils, ça à l'air d'être vite le bazar !

Journalix

Tu aimeras peut-être aussi ces articles :

On se retrouve aussi sur Pinterest ?

Commentaires

  1. Vraiment, j’adore cette broderie, qui pour le coup, me paraît vraiment très moderne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marion :) J'ai l'impression d'être adoubée maintenant ! J'ai plein d'autres envie ! Je ne manquerai pas de te montrer ça :)

      Supprimer
  2. Super article une fois de plus !
    En plus je me marre en lisant.

    Tu prévois un recueil de tes articles ?
    Alix, auteure j'adeure (... auteuse ou autrice, on sait toujours pas)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Cake au levain naturel et citron

Le citron, c'est un peu le soleil de ma cuisine ces jours-ci. Après une tarte au citron (engloutie avant d'être photographiée...), j'ai fait un petit cake au levain, vraiment très bon, avec un peu de citron pour lui donner de la fraîcheur.
C'est vraiment toujours une bonne idée le cake au citron, et là, c'était aussi l'occasion d'utiliser du levain, parce que pour faire du bon pain (on y reviendra!), il faut un bon levain.


Le levain naturel, qu'est-ce que c'est ?  C'est de la farine et de l'eau. Tout simple ! A peine plus de travail qu'avec de la levure chimique, mais encore plus de moelleux dans vos gateaux !
Le plus simple, ce serait, comme j'ai eu la chance de le faire, de récupérer un peu de levain chef chez quelqu'un et de le nourrir chez toi pour l'utiliser. Mais bon, comme j'ai personnellement explosé le saladier de levain par terre (en essayant de retenir la bouteille d'huile, #breakingnews : je n'ai reten…

Les femmes, des hommes comme les autres ?

Quel meilleur jour qu'aujourd'hui pour parler de ça ? Le 8 mars. D'abord, tout d'abord, non, ce n'est pas la journée d'la femme. C'est la journée de lutte pour le droit des femmes. Je suis grave opportuniste, je veux faire exploser les clics! (Je me donne des deads line pour arrêter de repousser l'écriture de ce qui me trotte dans la tête). (Il y a deux jours, le 6 nous étions aussi jour de nouvelle lune, l'occasion idéale pour attaquer de nouveaux projet ?)

Voilà maintenant des mois que je réfléchis à la tournure de ce texte. A me demander un milliard de trucs. J'aurai bien aimé vous partager ce que j'avais compris, bam, comment ça s'articule dans ma tête, mais globalement, ça marche pas encore comme ça. Alors je pose mes interrogations existentielles ici et je serai ravie d'en discuter avec vous!





Je suis féministe. Passé les blagues lourdes et les regards d'incompréhension de l'entourage proche ou lointain, ça se passe bien. …

Mini cakes olives - thon - tomates séchées

On se retrouve aujourd'hui avec une recette toute simple et bonne.
Des petits cakes au olives, thon et tomates séchées sont au menu aujourd'hui.



En général, je vous propose mes recettes préférées, avec des produits frais et de saison. Mais franchement, il y a aussi tellement de moments où on a envie d'une recette qui va bien, qui est bonne, mais on n'a pas grand chose dans le frigo... Ces petits cakes sont la recette parfaite, facile, à faire avec les fonds d'épicerie : quelques olives noires, une boite de thon et des tomates séchées. En plus, la garniture est modifiable à l'infini !
Je les ai ici réalisées dans des moules à muffin, mais franchement, il sera parfait aussi dans un grand plat à cake, et coupé en tranches.
Ces petites merveilles ont été dégustées dans un repas partagé, mais elles auraient pu l'être aussi en apéro, en entrée accompagnés d'une salade, ... Ils changent du quotidien, sont mignons, et surtout, super bons, que demander de plus ?