Accéder au contenu principal

Road trip - Le Sud-Ouest en 4 jours

Un long week-end de novembre ? Je vous emmène en promenade (avec les copines) !

"Un Basque n'est ni Français, ni Espagnol, il est Basque, c'est tout."
Victor Hugo

Je vous partage mon petit carnet de voyage.

Jeudi 10 nov. 14:15, Départ de Clermont-Ferrand, pluie fine
En route, objectif du jour Toulouse. Arrivées dans la soirée, nous profitons de la chaleur du coin du feu pour se détendre après les longues heures de route; un jeu, un bon repas, nous sommes bel et bien en week-end entre copines. On est bien.

Vendredi 11 nov. 10:15, Toulouse, pluie
Quelques arrêts de métro. Nous voilà au Capitole. Jolie et emblématique place de Toulouse. Il pleut dru mais rien ne nous empêchera de profiter de la ville ! Elle est rose, on ne nous a pas menti. Les briques auraient été délavées par le soleil ? On sait pas si en fait, dans le Sud il y a du soleil.
Le temps de visiter la salle des Illustres dans l'Hôtel de Ville et voilà, la pluie s'est arrêtée !
Nous déambulons dans les ruelles, rentrons dans une église de quartier, dans la basilique (à moins que ça soit la cathédrale ?)












Vendredi 11 nov. 12:30, Toulouse, nuages

Il fait faim. On regarde quelques devantures avant d'atterrir à La Roulotte. La belle adresse. Un repas soigné, frais, bon, tout simplement. Dans un cadre petit et charmant. Nous sommes conquises par le velouté butternut - girolles.









Vendredi 11 nov. 14:30, Toulouse, soleil
Les quais de la Garonne, on profite de l'éclaircie pour la suite de notre balade, digestive.









Au bord du Canal.









Le jardin japonais nous surprend, après avoir longé le canal. L'automne va bien à Toulouse.





Vendredi 11 nov. 17:00, Toulouse, nuages

Il est temps pour nous de re-prendre la route. Direction un village du pays basque. Entre la buée sur les vitres et la pluie, le Béarn reste à découvrir.
Arrivées et réchauffées encore par un feu de bois et un repas basque, au lit ! La route fatigue.

Samedi 12 nov. 9:30, Espelette, soleil

Après avoir roulé entre les maisons blanches et rouges perchées sur les collines, on arrive à Espelette. Encore des maisons typiques, ici elles le sont toutes. Avec des piments accrochés sur les façades, c'est joli comme tout.
On se promène dans les rues, le soleil attire vite de nombreux papis-mamis-touristes. Il est temps de leur laisser la place.










On découvre, en bas du village l'église typique. Avec ses petits balcons intérieurs, permettant aux hommes, lors des offices de surplomber l'assemblée de femmes restées sur la terre ferme. Tradition qui se perpétue, comme tout, on dirait au pays basque. C'est joli et différent de ce que je connaissais.











Samedi 12 nov. 11:30, Bayonne, soleil

Nous découvrons, quelques encablures plus loin, la ville de Bayonne. Le Petit. Là où ont lieu les fêtes chaque année. Cette ville est toute en contrastes. Les maisons crayeuses ou à colombage, les couleurs sobres et vives. Les fans de rugby aux couleurs clermontoises et la population bourgeoise. Le centre ville, les abords de la rivière.

Pas de doutes, on est dans le Sud.















Les jolis choux du marché de producteurs.
















Samedi 12 nov. 14:30, Biarritz, nuages
En route, avec un sandwich et un gâteau basque (à la cerise noire) sous le bras pour un déjeuner près de la plage. Entre le palace et les brasseries, l'ambiance est huppée. Je suis impressionnée par les vagues, leur bruit qui résonne à l'intérieur de moi.
Une promenade les pieds dans l'eau, le bonnet sur la tête. Les vagues sont belles à marée haute. Les surfeurs sont de plus en plus nombreux pendant l'après-midi. Le mythe du surfeur blond et bronzé est vrai !
La ville, finalement présente moins d'intérêt que l'eau, qui attire tous les regards.















Samedi 12 nov. 23:00, nuit
Une sortie en ville s'impose, Toulouse by night est vivante, bruyante, animée, belle.

Dimanche 13 nov. 14:00, soleil
Nous clôturons le week-end par une balade à vélo des bords de Garonne, sauvages et si proches de la ville. On s'aère avant de reprendre la voiture, de rentrer à Clermont. On est bien.
La route du retour nous berce, entre nuages et pluies.




On se retrouve bientôt pour de nouvelles aventures !


Journalix
Retrouve ici tous mes carnets de voyage !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Escapade Bretonne - Côtes du Nord et Ile de Bréhat

Du bleu, du vert, des nuages (mais jolis) (et pour pas vous dépayser de la météo de ces jours ci).
C'était en mai, et c'était bien. La Bretagne.
La semaine à trois pont, c'est un peu la semaine des trois jeudis (expression datant de quand le jeudi les élèves ne travaillaient pas, ne me remerciez pas pour toute cette modernité!).
La Saint-Glinglin, tout ça, on l'attend pas, et bam en mai 2018, ça arrive.



Donc on a profité de ces quelques jours pour aller passer un peu de temps dans un de nos endroits favoris de tous les temps : la Bretagne. Plus précisément, encore cette fois ci, dans les Côtes d'Armor, un peu au nord de la Baie de Saint-Brieuc : à Ploubalzanec et sur l'Ile de Bréhat.

La Bretagne, la semaine des grands refroidissements de température : quelle bonne idée ! Le tout associé à de rares rayons de soleil et de (moins rares) fins crachins bretons : joie totale.
Mais heureusement, notre journée passée à vélo sur l'Ile de Bréhat nous avons été épargn…

Rando d'été #5 - Balade en Bugey-Sud

Un dimanche après-midi, du soleil de mai, la liberté des longues journées revenues. Il n'en a pas fallu plus pour prendre la voiture le temps d'un après midi et d'aller voir un joli coin du sud du département de l'Ain. 

Vous savez, ce petit coin entre Lyon, Genève, Annecy, enfin par la bas quoi, cet endroit que personne ne connait, mais qui regorge tellement tellement de beautés. Alors le Bugey, c'est les montagnes entre le Jura et les Alpes, et ces petites montagnes, c'est tellement beau. Il y a mille et un coins que j'ai envie de découvrir, et certains que j'ai déjà découvert, mais que j'adore faire découvrir aux autres. 
Ce jour là, c'était vers le Lac d'Ambléon que nous nous sommes tourné. Il faisait presque trop beau, même pas un nuage pour se refléter dans le lac, pour faire de belles photos. Mais bon, ok, c'était hyper agréable pour se balader. 
Alors là, un tout petit lac, cet Ambléon, une jolie flaque d'eau, perché en haut …

Rando de printemps #2 : cueillette d'ail des ours

L'ail des ours ? Si nous nous sommes vus au cours du printemps, vous en avez forcément entendu parler ! J'ai eu que ça en tête pendant des jours, j'en ai cueilli des tas... C'était trop chouette !



Non, non, je ne suis pas en retard du tout dans mes publications : tout va bien ...
Dans la forêt de Meyriat, tout à côté de la maison, toutes les conditions réunies pour trouver de l'ail des ours : humide, calcaire, sombre. Et pourtant, à la première exploration, ce sont seulement quelques bouquets que l'on a pu apercevoir.
Sans se décourager, par un joli samedi matin d'avril, nous avons repris les explorations.
Et il faut dire que cet endroit, est très particulier, et absolument charmant. Au fond de cette sombre vallée, un petit ruisseau coule, et une troupe de moines s'était installée là dans les temps anciens : un bâtiment reste sur pieds, et plein de ruines autour, et des circuits de randonnée variés partent de là.
La rivière a été par endroits assez faço…