Accéder au contenu principal

Mini cakes olives - thon - tomates séchées

On se retrouve aujourd'hui avec une recette toute simple et bonne.
Des petits cakes au olives, thon et tomates séchées sont au menu aujourd'hui.



En général, je vous propose mes recettes préférées, avec des produits frais et de saison. Mais franchement, il y a aussi tellement de moments où on a envie d'une recette qui va bien, qui est bonne, mais on n'a pas grand chose dans le frigo... Ces petits cakes sont la recette parfaite, facile, à faire avec les fonds d'épicerie : quelques olives noires, une boite de thon et des tomates séchées. En plus, la garniture est modifiable à l'infini !
Je les ai ici réalisées dans des moules à muffin, mais franchement, il sera parfait aussi dans un grand plat à cake, et coupé en tranches.
Ces petites merveilles ont été dégustées dans un repas partagé, mais elles auraient pu l'être aussi en apéro, en entrée accompagnés d'une salade, ... Ils changent du quotidien, sont mignons, et surtout, super bons, que demander de plus ?




Les ingrédients : 

- 1 yaourt (garder le pot)
- 1 pot d'huile
- 4 pots de farine
- 3 oeufs
- 1 grosse cuiller à soupe de moutarde
- 1 sachet de levure chimique
- 1 petite boite de thon au naturel
- 1 demi pot d'olives noires dénoyautées 
- 1 petit pot de tomates séchées égoutées
- sel
- poivre
- paprika


La recette :

Dans un saladier, mélanger le yaourt, la moutarde, l'huile, les oeufs, puis incorporer la farine petit à petit.
Ajouter les assaisonnements et la levure.
Une fois que la pâte est bien homogène, préparer les garnitures.
Couper les olives grossièrement, faire des lamelles de tomates séchées, et émietter le thon.
Verser le tout dans le saladier de pâte et mélanger.
Huiler les moules à muffin ou mettre un papier cuisson au fond, verser la pâte au deux tiers des moules à muffin et mettre au four à 180 pendant une vingtaine de minute.
On sait que c'est cuit : quand c'est bien gonflé et doré. Pour être sur, plante une pointe de couteau, si elle ressort propre : c'est cuit !

Le gros avantage du moule à muffin c'est vraiment que ça cuit très rapidement. L’inconvénient ? Il faut le laver...


Bonus :

Je n'ai pas encore réalisé des recettes de muffins salés avec toutes ces propositions de garnitures, mais je n'hésiterai pas à le faire... Varier les plaisirs au fil des saisons pour surprendre à chaque fois !
- Indien : dés de poulet cuits, carotte, petits-pois, curry
- Classique : Olive, jambon, gruyère
- Grec : fêta, poivron, olive
- Festif : bleu, poire, noix
- Automnal : noisette, potimarron, comté
Ce ne sont que des suggestions, mais elles me donnent déjà trop envie.

Retrouve ici mes recettes, dont le très fameux cake vert, autre alternative, originale pour l'apéro !
Et épingle pour me retrouver sur Pinterest

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Rando de printemps #1 - Les Monts d'Ain

Le retour de la petite rando du week-end qui fait du bien !
Celle ci, au départ de Pré de Joux à Brénod, m'a bien permis de me remettre en jambe, une belle première pour la saison.
Et puis une belle première tout court, puisque je crois bien que c'était ma première "longue" rando seule, et pour ça aussi je suis contente !



En quelques mots :
14 km, ~500 mètres de dénivelé positif (au pif!) 3h30 de marche environ (pauses photos comprises)

J'entends, depuis que j'habite dans le Haut-Bugey, que la rando incontournable, c'est les Monts d'Ain, alors j'ai décidé de remédier à mon ignorance ce dimanche, profitant du beau temps pour sortir les chaussures de marche, le short et en route !


La rando, présente des paysages variés et vraiment sympas, et le chemin, est quasiment carrossable tout du long (sauf vraiment sur le sommet su mont).
Donc ça commence, par un chemin forestier dans les prés (qui ne vont pas tarder à se couvrir de narcisses sauvages!!), pui…

Le pain au levain

Depuis quatre mois maintenant, on ne va (presque) plus à la boulangerie. Et c'est trop bien, c'est une expérience folle, je fabrique mon pain au levain au quotidien !

Un sachet de farine, de l’eau, pour nourrir le levain, puis faire le pain. C’est un apprentissage de la patience de faire du pain. Des ingrédients tous simples et finalement : du pain (parfois joli).
Le pain c’est aussi comprendre l’expression « le sel de la vie », un jour on l’oublie et on comprend que cette pincée de sel, c’est toute la différence, ça affirme le goût, ça donne un relief différent à la cuisine. Que pas grand-chose suffit à passer de pas mal à génial.
Finalement, tout se passe quand on a le dos tourné : il gonfle. Et puis dans le four, dans sa cocotte, tout se concrétise là. On enfourne, c’est encore un pâton tout blanc et fariné qui se trouve là, on ressort une belle miche brune ou dorée : une odeur chatouille le nez, un parfum de biscuit, de noisette qui remplit la maison.
Et la croûte, qui c…

Broder féministe

Antinomie : nom féminin : contradiction, opposition totale.
Broder féministe, une figure de style impossible ? 
L'activité d'aiguille, la broderie semblerait totalement has been pour qui regarde ça de l'extérieur. Quoique les broderies de fleurs sur jean reviendrai à la mode, mais jusqu'à broder soi-même sur un tissus, tendu sur un tambour (cercle de bois), quelle idée ?

La broderie c'est un truc de mamie. Sûrement encore plus que le tricot ou la couture (existe-t-il une hiérarchie de l'activité mamiesque?).  Et puis en fait, en fouillant un peu les internet, on trouve vite des filles (oui, oui, quand même) qui font des broderies super modernes. Remballe le point de croix à mamie. On n'est plus là dedans.
Meufs, la page féministe de buzzfeed a proposé il y a quelques jours une sélection de filles qui brodaient des motifs inspirants sur instagram. J'ai été voir. Et comme j'avais envie de m'initier à la broderie depuis quelques temps, c'était …