Accéder au contenu principal

Le soleil de Grèce #1

Déjà plus d'un mois que nous sommes revenus de Grèce. Et ce soleil, et la douceur de vivre me donnent envie de replonger dans mes photos, venez, je vous emmène !


“En Grèce, on a envie de se baigner dans le ciel.” 

Henry Miller

Nous avons fait un voyage d'études d'une dizaine de jours, dans la région de Thessalie, au nord d'Athènes. J'ai essayé de tenir un petit carnet de voyage, mais il n'est pas trop joli.

La petite Cantine est un resto proche du port absolument mignon et très très bon ! On a goûté et re-goûté à toutes les spécialités mises à l'honneur en ce jour de fête nationale : salade grecque, salade d'anchois confits, tarama, ... Parfait !



Le point de chute principal était Volos, petite ville universitaire, planquée dans une baie magnifique de la Méditerranée. L'université de Clermont a un partenariat avec l'université de Volos, qui nous a permis de visiter l'arrière pays, d'aller à la rencontre des acteurs du développement local grec, et de profiter d'un énorme banquet de bienvenue.

Mais tout au long de notre présence à Volos c'est vers la mer que nous étions irrésistiblement attirés.





La ville de Volos en elle-même n'a pas trop attiré mon attention photographique, mais son front de mer, et les lumières qui changent selon les heures de la journée m'a fascinée !












Avant de vraiment quitter la ville, nous avons sauté dans quelques bus pour prendre un peu de hauteur et visiter les superbes petits villages. Les bus sont bons marchés et assez organisés, et la proximité de ces villages nous a permis notamment une rando magnifique, au coucher de soleil, en redescendant sur Volos à pieds.

Jour de fête nationale oblige, les drapeaux grecs ornaient les places des villages. Autour de ces énormissimes platanes. 


Au détour de chaque maison, on pouvait appercevoir la mer, toujours calme dans cette baie, toujours belle avec ce soleil. 



De nombreux magasins artisanaux, coopératives de femmes, mais aussi attrape-touriste ont retenus notre attention, dans ces petits villages contrairement au centre-ville de Volos. 






Ce n'était que le début d'une randonnée superbe, avec (enfin!) de vieilles bâtisses, rénovées ou à l'abandon, et cette vue, cette lumière.


Le bord de mer, au bout de la presque île de Volos. 

La jolie gare de Volos, qui nous mène vers de nouvelles destinations. 




A très très bientôt pour la suite et fin du voyage.
Les autres carnets de promenade, c'est ici !
Journalix
Sur pinterest, c'est ici, les amis !


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mini cakes olives - thon - tomates séchées

On se retrouve aujourd'hui avec une recette toute simple et bonne.
Des petits cakes au olives, thon et tomates séchées sont au menu aujourd'hui.



En général, je vous propose mes recettes préférées, avec des produits frais et de saison. Mais franchement, il y a aussi tellement de moments où on a envie d'une recette qui va bien, qui est bonne, mais on n'a pas grand chose dans le frigo... Ces petits cakes sont la recette parfaite, facile, à faire avec les fonds d'épicerie : quelques olives noires, une boite de thon et des tomates séchées. En plus, la garniture est modifiable à l'infini !
Je les ai ici réalisées dans des moules à muffin, mais franchement, il sera parfait aussi dans un grand plat à cake, et coupé en tranches.
Ces petites merveilles ont été dégustées dans un repas partagé, mais elles auraient pu l'être aussi en apéro, en entrée accompagnés d'une salade, ... Ils changent du quotidien, sont mignons, et surtout, super bons, que demander de plus ?




Homemade - Mon premier gilet

Hello !

La nouvelle année débute avec un gilet doux et confort ! Mais avant cela, je vous souhaite à tous, une très belle année 2017, remplie de rencontre, de douceur, de joie de vivre et de petits émerveillements du quotidien !
Aujourd'hui, on va parler de mon premier vêtement tricoté maison, qui soit portable (oui, je vous ai épargné les serpillères version Père-Noël est une ordure).

“Il paraît qu’il faut trois moutons pour faire un pull-over... et moi qui croyais qu’ils ne savaient pas tricoter.” Bob Ralph
J'ai attaqué ce modèle de Phildar (laine Charly couleur persan) en octobre, objectif : le finir pour Noël, et il l'a été largement! Assez rapide à tricoter, en une seule grande pièce, j'ai adorer passer des soirées à tricoter.
Il y a quelques inévitables trous, manque de concentration et flemme de détricoter retricoter ! Mais, dans l'ensemble, il me plait beaucoup !
Allez, je vous le montre un peu ? Immortalisé pendant une balade, et je me suis bien gelée pour…

Génération Erasmus - Se décider à partir

Guten Tag ! Hi ! Holà !

Erasmus, la grande aventure, la grande bringue, la grande mode ? On entend tout (et parfois n'importe quoi!) sur les Erasmus. Alors j'avais envie de partager des petits bouts de mon aventure avec vous. C'est parti !

Quand on arrive dans une ville, on voit des rues en perspective. Des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge. Voilà, plus tard on aura marché dans ces rues, on aura été au bout des perspectives, on aura connu ces bâtiments, on aura vécu des histoires avec des gens. Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l’aura prise dix, vingt, mille fois. Au bout d’un temps cela vous appartient parce qu’on y a vécu.

L’auberge espagnole (film de Cédric Klapisch), Xavier



Erasmus, c'est quoi ? Alors, déjà, c'est qui ? Un bonhomme du Moyen-Âge, Erasme, d'après Wiki est une des figures majeures de l'Europe, notamment grâce à son écrit "Eloge de la folie". Est-ce en référence à celui là que l'Europe a n…