Accéder au contenu principal

Le Puy en Velay

Le Puy en Velay, de ce nom de ville se dégage une étrange sérénité... Un des lieux de départ de Compostelle évidemment, mais pas seulement (enfin, si quand même!)

"J'ai décidé de faire une halte une journée entière au Puy-en-Velay afin de m'en imprégner. Cette cité mariale depuis le XIIème siècle est aujourd'hui surtout celle du pèlerinage, son évocation est partout présente dans le nom des magasins et des auberges, dans celui des rues, des panneaux nombreux, des expositions. La vieille ville s'abaisse en gradins autour de la cathédrale Notre-Dame-de-l'Anonciation à laquelle on accède par un escalier monumental". 
Axel Kahn, Pensées en chemin.

La ville regorge de petites ruelles, à fort potentiel "vieilles pierres", mais aussi beaucoup de patrimoine !



Voilà quelques images de la ville !

















Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mini cakes olives - thon - tomates séchées

On se retrouve aujourd'hui avec une recette toute simple et bonne.
Des petits cakes au olives, thon et tomates séchées sont au menu aujourd'hui.



En général, je vous propose mes recettes préférées, avec des produits frais et de saison. Mais franchement, il y a aussi tellement de moments où on a envie d'une recette qui va bien, qui est bonne, mais on n'a pas grand chose dans le frigo... Ces petits cakes sont la recette parfaite, facile, à faire avec les fonds d'épicerie : quelques olives noires, une boite de thon et des tomates séchées. En plus, la garniture est modifiable à l'infini !
Je les ai ici réalisées dans des moules à muffin, mais franchement, il sera parfait aussi dans un grand plat à cake, et coupé en tranches.
Ces petites merveilles ont été dégustées dans un repas partagé, mais elles auraient pu l'être aussi en apéro, en entrée accompagnés d'une salade, ... Ils changent du quotidien, sont mignons, et surtout, super bons, que demander de plus ?




S'organiser simplement, devenir efficace

Aujourd'hui, on va parler organisation. Simple, efficace, pour accélérer mais aussi ralentir le temps. Pour recentrer sur l'important.


“La raison d'être d'une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.”Peter Drucker 

Mon côté OldSchool est toujours là, bien présent. J'ai toujours aimé les carnets et procrastiner (plein d'autres choses aussi, on en parle ici et ).
[ENGLISH FEEDBACK AT THE END]

J'ai choisi un carnet ligné (assorti à mon sac à main), un feutre noir, quelques post-it (jolis, en kraft). Il ne vous faut rien de plus qu'un peu d'organisation.

Ce que je fais depuis le début de l'année (scolaire) s'appelle Bullet Journal pour les professionnels. Moi c'est mon agenda, le carnet qui me suit partout.

Dedans, il y a quoi ?
Alors, ça c'est comme on veut. J'ai décidé de ne pas créer les pages que tout le monde fait, mais les miennes. Celles que j'utilise, celles dont j'ai besoin.

A la ferme, dans les Bauges

Sur la pointe des pieds je reviens...
Après deux mois inactifs, l'envie de partager mes photos, plus de photos, des moments ici reviens. Alors je reviens aussi.



Pourtant, je n'ai jamais fait autant de photos que ces derniers temps. Je me suis même fait un auto-cadeau (oui, je m'en fais souvent, c'est bon pour la santé) : un nouvel objectif d'appareil photo, mon nouvel amour : un Canon 50 mm1.8.

Je ne parle jamais technique photo habituellement ici, mais bon, ce bijou mérite qu'on s'attarde un tout petit peu. La toile regorge de "si tu ne dois en acheter qu'un : c'est lui", "le meilleur objectif pour débuter", "faire des portraits n'a jamais été aussi simple". Bon, ici peu de portraits, je garde ma tête et celles des autres loin du blog, mais en fait, je crois que c'est surtout de la focale fixe dont il faut parler.
Alors oui, ce nouvel objectif ne zoom pas. C'est mes pieds qui me font zoomer : genre il faut …