Accéder au contenu principal

A la ferme, dans les Bauges

Sur la pointe des pieds je reviens...
Après deux mois inactifs, l'envie de partager mes photos, plus de photos, des moments ici reviens. Alors je reviens aussi.



Pourtant, je n'ai jamais fait autant de photos que ces derniers temps. Je me suis même fait un auto-cadeau (oui, je m'en fais souvent, c'est bon pour la santé) : un nouvel objectif d'appareil photo, mon nouvel amour : un Canon 50 mm1.8.

Je ne parle jamais technique photo habituellement ici, mais bon, ce bijou mérite qu'on s'attarde un tout petit peu. La toile regorge de "si tu ne dois en acheter qu'un : c'est lui", "le meilleur objectif pour débuter", "faire des portraits n'a jamais été aussi simple". Bon, ici peu de portraits, je garde ma tête et celles des autres loin du blog, mais en fait, je crois que c'est surtout de la focale fixe dont il faut parler.
Alors oui, ce nouvel objectif ne zoom pas. C'est mes pieds qui me font zoomer : genre il faut bouger, se baisser, se mettre sur la pointe des pieds, pour faire la photo que l'on veut. Et ça, c'est un gage de créativité génial. A la fois tout ne rentre pas dans le cadre : il faut choisir ce qu'on veut prendre et à la fois, les flous d'arrière plan mettent tellement (mais tellement!) en avant l'objet de l'image. C'est trop parfait trop génial. Je m'amuse beaucoup à prendre des détails du quotidien en photos.

Et c'est donc ce week-end que j'ai encore plus eu l'occasion de tester mon jouet, et d'immortaliser quelques moments de vie à la ferme, dans les Bauges.
A l'occasion de quelques jours avec les copines, prendre le temps de vivre, de manger, parler (parler, parler, parler), re manger, et se balader (un peu), cette pause m'a fait un bien fou. Elle le savent, c'est les meilleures, cherchez pas.

Alors en vrac : voilà, du jardin, des animaux, des petits bouts de bonheur.



















En repartant, je suis passée par Saint-Germain-la-Chambotte. Oui, le nom du village a toute son importance : il est au moins aussi mignon que la sonorité de cette charmante bourgade bien accrochée à la colline.

Si tu veux mon avis, je suis passée au moment parfait : il venait de neiger un peu, quelques flocons, et le soleil de fin d'après midi (enfin, de seize heures trente quoi), était revenu pour quelques instants, tout doux. Bref, on aurait dit que quelqu'un avait jeté un peu de sucre glace sur le village. C'était extrêmement charmant. Je me suis donc garée fissa-fissa pour immortaliser le moment.





Et puis j'ai repris la voiture dans l'idée "allé, ça suffit de s'arrêter, on est partis". Et là, je passe le col de la Chambotte, musique à fond, prête à rentrer. J'étais pas prête. Là, d'un coup, vue sur le lac du Bourget : je ne m'y attendais pas, la lumière était trop belle et franchement, ce week-end m'avait déjà vendu du rêve mais alors là, j'étais toute émue. Donc bref, vous connaissez la chanson, j'arrête vite la voiture le temps de prendre quelques images de ce moment suspendu.









Je repars, le sourire jusqu'aux oreilles et la musique de plus belle.
Et bam, une route qui descend, trop belle, la lumière, encore plus dorée. Obligée de m'arrêter encore... (pour la dernière fois promis!).

Bref, ensuite, j'ai traversé le joli Bugey du Sud au Nord, pour rentrer; et c'est tellement joli le Bugey... J'ai croisé une biche (pas le temps de m'arrêter!), la neige, les vieilles bâtisses... Et je suis arrivée, encore toute contente de ce moment hors du temps, et trop parfait.
Merci les douces, les chats, les meufs pour ce week-end GIRLPOWER !

Si tu veux retrouver de la montagne, les carnets de rando d'été sont pour toi, sinon, toutes les autres promenades sont par .

Et sur Pinterest ?





















Commentaires

  1. T'es photos sont magnifiques mais c'est vrai que tu as toujours été très créative��

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Grand Ouest - Balade entre les Sables d'Olonne et le Marais Poitevin

Une balade ensoleillée au cœur de ce gris et long mois de janvier, quoi de mieux ?
Nous avons passé quelques jours dans le Grand-Ouest, entre Bretagne et Poitou. Et a défaut de vous proposer un article sur les dix meilleures manières de tailler le thuya et que faire des déchets de débroussaillage - Coucou Mathilde et Maxime! - voici un petit album de photos des Sables d'Olonne, qui n'étaient pas du tout ainsi dans mes souvenirs, et du marais poitevin. Deux jours de beau soleil, de vent frais et de joues rougies d'avoir marché pendant des heures le long des canaux ou au bord de l'océan.
Les Sables d'Olonne 






Envoyer ce genre de photo aux gens qui travaillent le 4 janvier, c'est vraiment ma passion. 
La vraie aventure de cette journée aux Sables d'Olonnes, c'était ce phoque. J'avoue que ma première - bizarre - pensée quand j'ai vu les gens attroupés en rond sur le bord de la plage sous la chapelle, je me suis demandée s'ils étaient pas en train…

Apprendre à broder sans modèle

Hello vous !
Petit moment créatif en perspective, asseyez vous confortablement. (prenez un thé?)
Ces derniers temps, j'ai un bon mojo de couture, tricot, ... Et même l'envie de la broderie est revenue.
La dernière fois que j'ai brodé, je me suis lancée sur un tee shirt en jersey super souple et donc très difficile à broder. Et je me suis découragée.



Mais il y a quelques temps, je suis passée à Emmaüs, et j'ai trouvé plein de fils DMC (marque emblématique de fils à broder), pour 1 euro les trois petites bobines. Donc j'ai pris plusieurs bleus, verts, bordeaux et un fil couleur crème. J'ai envie de plein de couleurs d'automne.
Avec la broderie, le matériel de base n'est pas très cher, mais il existe tellement de possibilités de couleurs de compositions... Qu'on a sans cesse envie de racheter de nouvelles couleurs ! Et pour ça Emmaüs ou directement chez DMC, c'est super !



Alors pour cette nouvelle petite composition de broderie, j'avais envie …

Broder féministe

Antinomie : nom féminin : contradiction, opposition totale.
Broder féministe, une figure de style impossible ? 
L'activité d'aiguille, la broderie semblerait totalement has been pour qui regarde ça de l'extérieur. Quoique les broderies de fleurs sur jean reviendrai à la mode, mais jusqu'à broder soi-même sur un tissus, tendu sur un tambour (cercle de bois), quelle idée ?

La broderie c'est un truc de mamie. Sûrement encore plus que le tricot ou la couture (existe-t-il une hiérarchie de l'activité mamiesque?).  Et puis en fait, en fouillant un peu les internet, on trouve vite des filles (oui, oui, quand même) qui font des broderies super modernes. Remballe le point de croix à mamie. On n'est plus là dedans.
Meufs, la page féministe de buzzfeed a proposé il y a quelques jours une sélection de filles qui brodaient des motifs inspirants sur instagram. J'ai été voir. Et comme j'avais envie de m'initier à la broderie depuis quelques temps, c'était …